top of page

L'anxiété et les troubles anxieux

L'anxiété peut être décrite comme un sentiment de peur, de nervosité ou de malaise. L'anxiété est un état émotionnel naturel de la vie quotidienne. L'anxiété est une réponse neurobiologique à l'anticipation du danger qui nous protège et nous aide à faire face à une situation préoccupante et éventuellement dangereuse. Il est naturel de ressentir un certain niveau d'anxiété, comme lors d'un entretien d'embauche. Cependant, lorsque l'anxiété devient excessive et persiste, l'anxiété devient un problème et peut-être le signe d'un trouble anxieux. Les troubles anxieux touchent des domaines essentiels de la vie tels que le fonctionnement social et professionnel ainsi que notre santé physique.   

 

Les formes les plus courantes de troubles anxieux:

 

L'anxiété sociale ou phobie sociale

Cette forme d'anxiété se caractérise principalement par une peur ou une anxiété marquée ou intense des situations dans lesquelles la personne peut se sentir scruter par d'autres personnes. Une autre caractéristique importante de l'anxieté sociale s'explique par la peur d'agir d'une certaine manière qui pourrait laisser les autres apercevoir les symptômes d'anxieté et ainsi provoquer un jugement négativement de la part des autres envers soi. Par exemple, une personne qui souffre d'anxieté sociale peut avoir peur de trembler, de trébucher, de rougir ou se tromper dans ses mots en présence des autres. 

Une personne qui souffre de ce trouble ressent une peur d'être jugée, humiliée  ou rejetée par les autres. Ce trouble se caractérise aussi par des pensées négatives envahissantes avant et après une situation ou la personne s'est exprimer ou s'est sentit scruter par d'autres. La peur continuelle de parler en public, de s'exprimer lors d'une réunion, de téléphoner pour demander une information, de poser des questions en classe ou de participer à des activités comme des fêtes peut être un exemple de la présence de ce trouble. L'anxiété sociale ne consiste pas à vivre une situation embarrassante et il ne s'agit pas d'un trait de caractère.

 

L'anxieté sociale est un trouble anxieux peu connu et difficile à comprendre même pour la personne qui en souffre. Souvent ce trouble se confond avec la gêne, la timidité, de l'introverseion ou d'un comportement anti-social, mais il s'agit d'un trouble mental qui peut être traité et une personne qui souffre d'anxiété sociale veut et ressent le besoin de bâtir et de maintenir des relations interpersonnelles, de vivre des relations sociales saines ou tout simplement de ne pas vivre ces souffrances. Cependant, en raison du trouble anxieux, la personne éprouve de la difficulté à y parvenir ce qui peut provoquer une détresse émotionnelle importante surtout à la période de l'adolescence qui est une période de découverte et développement de l'identité. L'anxiété sociale peut donc paralyser la capacité de la personne à fonctionner dans la vie ce qui peut conduire à la dépression et même au suicide.

L'anxiété sociale peut conduire à:

  • Souffrance ou détresse émotionnelle

  • Évitement des situations sociales et isolement 

  • Difficultés à bâtir et maintenir des relations interpersonnelles saines

  • Confusion et questionnement sur son comportement et agissement

  • Pensées négatives envers sa personne tel que le sentiment d'être bizarre,  d'être stupide ou anti-social

  • Manque de confiance en soi et d'estime de soi

  • Perte d'idées, difficulté à trouver des mots en parlant en public ou à maintenir une conversation

  • Douleur à l'estomac

  • Palpitations cardiaques ou battements cardiaques rapides

  • Transpiration excessive

  • Rougissement

  • Diarrhée ou inconfort abdominal

 

Le trouble d'anxiété généralisée

L'anxiété généralisée se caractérise par une peur excessive et persistante que quelque chose de « mauvais » se produise et par le besoin constant de contrôler les situations dans le but d’empêcher que la situation négative arrive. Les inquiétudes sont excessives et difficiles à contrôler. Par exemple, une personne pourrait constamment craindre de perdre son emploi sans aucune raison justifiable. L’anxiété généralisée implique une inquiétude dans divers domaines de la vie tels que le travail, la santé, les finances. L’anxiété généralisée a des effets néfastes sur le fonctionnement de la personne dans sa vie de tous les jours.  Elle peut engendrer des difficultés dans les relations familiales. Professionnelles et sociales.

L'anxiété généralisée peut conduire à:

  • Irritabilité

  • Troubles du sommeil

  • Maux de tête

  • Nausée

  • Fatigue

  • Douleurs musculaires

  • Trous de mémoire

  • Palpitations cardiaques ou battements cardiaques rapides

  • Transpiration excessive

  • Diarrhée ou inconfort abdominal

 

La phobie spécifique

Cette forme d'anxiété se caractérise par une peur excessive, persistante et omniprésente d'une situation ou d'un objet. La phobie spécifique est une peur irrationnelle d'un objet ou d'une situation spécifique .

Situations ou objets pouvant provoquer des phobies spécifiques:

  • Hauteurs

  • Animaux

  • Insectes

  • Ponts

  • Espaces confinés (claustrophobie)

La phobie peut entraîner:

  • Palpitations cardiaques ou battements cardiaques rapides

  • Transpiration excessive

  • Confusion

  • Douleur à l'estomac

  • Diarrhée ou inconfort abdominal

  • Douleurs musculaires

  • Tremblements

 

Le trouble panique et l'agoraphobie

Le trouble panique fait référence à des attaques de panique récurrentes et inattendues suivies d'au moins un mois de :

  • Inquiétude ou peur persistante au sujet d'attaques de panique supplémentaires ou de leurs conséquences.

  • Changements importants de comportement inadaptés liés aux attaques (par exemple, éviter les exercices ou les endroits par peur d'avoir une attaque de panique).

 Comme la plupart des problèmes de santé mentale, le trouble panique semble être causé par une combinaison d'expériences biologiques, psychologiques et de vie telles que des expériences d'abus sexuels et physiques pendant l'enfance.

 

Une attaque de panique est une sensation soudaine de peur intense ou d'inconfort intense qui atteint un pic en quelques minutes. Une attaque de panique en soi n'est pas un trouble mental. Une attaque de panique peut survenir dans différents contextes tels que la dépression, les troubles liés à l'utilisation de substances ou dans certaines conditions médicales.

 

Symptômes du trouble de panique:

  • Palpitations, battements de cœur ou accélération du rythme cardiaque

  • Transpiration

  • Tremblement ou tremblement

  • Sentiment d'étouffement

  • Douleur ou gêne thoracique

  •  Nausées ou détresse abdominale

  • Se sentir étourdi, instable ou faible

  • Frissons ou sensations de chaleur

  • Sentiments d'irréalité ou de détachement de soi

  • Peur de mourir

  • Peur de perdre le contrôle

 

L'agoraphobie est une peur ou une anxiété de se trouver dans un endroit ou une situation où il serait difficile, peu pratique de s'échapper ou d'obtenir de l'aide en cas de crise de panique.

bottom of page